Présentation

Le tour du monde!
Ça laisse rêveur, dubitatif, perplexe… Mais ça ne laisse pas indifférent.
Pourquoi une telle idée, à ce moment de la vie, en temps de crise financière, chômage et j’en passe?
Nous avons (allons avoir) la trentaine, avons le désir d’apprendre ce que le monde a nous offrir.
Aider, partager. C’est le voyage qu’on entreprend une fois dans sa vie.
Qu’est-ce qu’on va faire pendant ces années de vadrouille?
L’idée est d’aller vers les populations locales et ne pas faire la course aux sites touristiques (touristeries). Ce n’est pas une mise en cause ou un jugement de valeur, mais une autre façon de voir le voyage.

Je m’explique: nous aurons le temps de sillonner ces pays d’autres fois, si des sites valent trop chers et ben tant pis. La vie est longue!
Comment rencontrer la population locale?
En théorie c’est simple: le wwofing le coushsurfingServasworkaway, hébergement chez l’habitant, contacter les associations locales pour proposer de l’aide. Enseigner l’anglais en Asie du sud est très demandé, prendre racine pour des contrats de plus de 3 semaines, faire de la plongée, de l’escalade, du ski pendant un petit moment dans le même coin…
Il y a tellement de façons d’entrer en contact avec les gens, un sourire, une invitation à partager une bière ou disputer un match de football !
Nous comptons prendre le temps de contempler, d’écouter, de profiter de l’instant présent…
Ça ne sera pas toujours propice à la béatitude votre séjour. Que comptez-vous faire pendant les temps de pluie?
Mette à jour ce site! Vous tenir au courant avec des petites anecdotes, écrire des articles, monter nos reportages et interviews, rechercher des points de chutes pour les prochaines étapes, lire des livres, dessiner pourquoi pas et profiter aussi de ces jours de repos !
Comme quoi il y a toujours un point positif à tout !
C’est bien beau tout ça et les finances?
Nous avons épargné 14000€ chacun. Le budget moyen des voyageurs (suite à la lecture de blogs, de récits…) est de 15,000€ par personne/an.
Nous comptons travailler soit en Australie, soit en NZ et au Canada (en sachant que les Working Holidays Visas sont donnés jusqu’à 30 ans en OZ et N-Z, alors qu’au Canada c’est jusqu’au 35 ans) Ce qui alimentera nos comptes et nous permettra de mieux connaître la culture océanique et nord-américaine.
Quel est votre itinéraire?

Pour l’instant nous comptons atterrir au Sri Lanka, nous espérons partir en Inde après.

Sud de l’Inde au début, le temps de s’y habituer, pour ensuite remonter doucement vers le nord. Nous espérons ne pas souffrir de la chaleur quand nous arriverons à Hampi et Bâdâmi. Nous aimerons y rester un peu de temps, pour grimper dans ce qui est le deuxième lieu de pèlerinage d’escalade après Fontainebleau 😉

Enfin, j’aurais aimé assister à la Koumb Mela le 10 février à Allahabad, mais hélas, ce n’est pas possible.

Et après? On verra inchallah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *