Petits plats Sri Lankais

Ayubowan !

Ayubowan

Alors voilĂ  mon premier article… sur la nourriture sri-lankaise !
Non non, pas gourmande du tout… 😉

Une des choses que j’aime le plus en voyage, hormis les rencontres et les beaux paysages… c’est tester toutes les spĂ©cialitĂ©s culinaires du pays.
Donc cela fait 1 mois maintenant que je m’en donne Ă  cƓur joie ici au Sri-Lanka 🙂

Amine est plus raisonnable que moi
 !

Nous avions peur d’ĂȘtre malade tout le temps et de perdre des kilos… sans la grimpe j’ai bien peur que ce soit le contraire qu’il se produise  :-/ Vivement Hampi in India !

Donc… par quoi commencer ?
Bien, par le breakfast par exemple ?

– BREAKFAST –

A la Sri-Lankaise vous avez en gros 5 possibilitĂ©s (mĂȘme si tout est possible bien sĂ»r) et tout d’abord oubliez vos habitudes de pain beurre et confiture, car le petit dĂ©j ici est assurĂ©ment salĂ© et Ă©picĂ© !

Enfin
 dans les guesthouses et les hĂŽtels bien entendu vous pourrez avoir cela
 mais il ne s’agit en aucun cas du dĂ©jeuner typique d’un sri-lankais 😉
En fait vous aurez le plus souvent le choix entre :

Des STRING HOPPERS : sortes de petites crĂȘpes de vermicelles trĂšs fines, servies accompagnĂ©es de 3 sauces ; l’une assez liquide mais non Ă©picĂ©e, la seconde Ă  base de lĂ©gumes, Ă©picĂ©e, et la troisiĂšme serait plutĂŽt une sorte de pĂąte, de couleur rouille (chili inside
 ) et donc forcĂ©ment bien spicy !

Sri Lankan Breakfast : string hoppers

Sri Lankan Breakfast string hoppers

Autre option: les HOPPERS: une fine crĂȘpe Ă  base de farine de riz. Le bord est craquant et le centre moelleux. Il est servi soit « plain », cad sans rien dedans, soit avec un oeuf cuit Ă  l’intĂ©rieur, soit accompagnĂ© d’un curry de viande ou de poisson et de sambol.

Sinon vous opterez pour le classique RICE & CURRY (voir explication et illustration dans la rubrique « lunch/dinner »), qui est valable matin, midi et soir !!

TroisiĂšme solution : le MILK RICE ; il s’agit de riz cuit dans du lait de coco et servi avec du sambol, toujours trĂšs spicy : mĂ©lange de chili + noix de coco rapĂ©e + oignons mixĂ©s + jus de citron + sel + poivre.

Sri Lankan Breakfast - milk rice

Sri Lankan Breakfast - milk rice

Ou bien encore, dans n’importe quel restaurant ou boui-boui de rue vous trouverez ce que j’appelerais des SANDWICHES ; autrement dit des en-cas salĂ©s, toujours spicy, fourrĂ©s de poisson, d’Ɠuf cuit ou bien juste de lĂ©gumes cuisinĂ©s trĂšs spicy (totalement vĂ©gĂ©tarien).

Sri Lankan Breakfast - salty pastries et réveil pour Amine !

Sri Lankan Breakfast - salty pastries

Sri Lankan Breakfast - salty pastries with Nescoffee ;-)

EGB and sandwiches

-LUNCH / DINNER –

Le classique et inĂ©puisable RICE & CURRY ! Plat n1 et omni-prĂ©sent au Sri-Lanka donc, qui se mange aussi bien Ă  7h du matin qu’à 20h le soir !

Qu’est-ce qu’un rice and curry me direz-vous ? Vous pensez certainement Ă  notre petite poudre jaune nommĂ©e curry
 or ici (en Inde aussi d’ailleurs) le « curry » ne se rĂ©sume absolument pas Ă  cette poudre de jolie couleur jaune ; ici un curry dĂ©signe un plat, en sauce le plus souvent, accompagnant le riz; au minimum 4 petits plats, au maximum vous en trouverez environ 10.

rice and curry

L’un d’eux sera quasi obligatoirement du « dhaal », c’est-Ă -dire des lentilles Ă©picĂ©es (paripou en cinghalais), puis vous aurez au moins un lĂ©gume ; cela peut ĂȘtre des « ladies fingers » (sisi, des doigts de fille
 !) ou bien du jackfruit (dĂ©licieux, cela a un goĂ»t et un aspect se situant entre la noix de madadamia et le marron), puis le fameux sambol, et enfin toujours accompagnĂ© de feuilles de papadam frites. Ensuite, dans les versions non vĂ©gĂ©tariennes vous trouverez un curry de poulet, de crevettes, de bƓuf etc
 Les ingrĂ©dients utilisĂ©s sont tous locaux : coriandre, cumin, clou de girofle, cannelle, cardamome, curcuma, poivre, moutarde, fenouil, ail, oignon, gingembre et, bien sĂ»r, du piment.

Ici c’était l’un de nos petits dĂ©j, et l’on peut y apercevoir du curry de poulet, de poisson, du dhaal, un curry de pommes de terre, un de lĂ©gumes mĂ©langĂ©s Ă  de la noix de coco rĂąpĂ©e et enfin, la petite chose frite est le papadam. Miam !

Ensuite vous pourrez manger dans n’importe quel boui-boui ou restaurant le FRIED RICE ; c’est un riz sautĂ© Ă  la poĂȘle avec lĂ©gumes pour la version vĂ©gĂ©tarienne, mais cela peut aussi ĂȘtre avec du poulet, des crevettes, bref, un peu tout ce que vous voudrez ! Et c’est trĂšs bon.Fried rice at Dambulla - BBH Restaurant

Puis vous trouverez du RICE BIRYANI: c’est un plat de riz traditionnel des musulmans constituĂ© de riz sautĂ© aux Ă©pices avec des lĂ©gumes, du poulet ou du mouton et un Ɠuf dur.

Enfin vous avez aussi les ROTTIS.

On appelle ici le ROTTI une pĂąte ressemblant au « msemen » marocain, Ă  ceci prĂšs qu’ici elle ne semble pas ĂȘtre faite avec de la semoule fine.

Vous avez plusieurs maniÚres de la déguster :

*Nature/plain ; c’est-Ă -dire un peu comme les msemens mais cette fois-ci vous la mangerez telle que, ou l’accompagnerez d’un curry de lĂ©gume ou de viande par exemple.

*Avec un Ɠuf Ă  l’intĂ©rieur, puis repliĂ©e en 4 et cuite comme cela : petit en-cas.

*A la mode « muslim » (petit rĂ©f. Ă  notre resto fĂ©tiche de Kandy, le « Kandyan muslim hotel ») cela donnerait le « kabul rotti » : cette fois la feuille de rotti enveloppe un mĂ©lange Ă  base de lĂ©gumes, ou bien de poulet, ou bien de boeuf… et tout cela est servi comme un friand carrĂ© et plat comme une crĂȘpe (arrrg pas de photo pour celui-ci !)

*Ou comme sur la photo ci-dessous, prĂ©sentĂ© et roulĂ© comme une crĂȘpe, avec ce que vous voudrez Ă  l’intĂ©rieur ; ici c’est un mĂ©lange vĂ©gĂ©tarien (pomme de terre + lĂ©gumes) TrĂšs bon et hyper bourratif, suffisant pour le dinner !

*Enfin, comme petit en-cas on peut aussi trouver des petits rotti tout ronds, 10 cm de diamĂštre environ, 1 cm d’épaisseur, et lĂ  la pĂąte est mĂ©langĂ©e Ă  de la noix de coco rĂąpĂ©e
 delicieux ! (cf photo Breakfast) Encore meilleur j’imagine avec de la confiture, du miel, du chili aussi pourquoi pas !

rotti

 

– LES DESSERTS –

Ce paragraphe va ĂȘtre plus que bref, car le sucrĂ© et encore plus les desserts ne sont absolument pas la spĂ©cialitĂ© du Sri-Lanka !

Le seul vraiment typique, et trùs gouteux se nomme le WATTALAPAM. C’est un flan à base de lait de coco, Ɠufs et lait.

Vous pourrez aussi trouver un trĂšs bon dessert appelĂ© le CURD; c’est du lait caillĂ© de bufflonne, sorte de faisselle de fromage crĂ©meuse, assez dense, que l’on dĂ©guste avec du sirop de kitul le plus souvent…DĂ©licieux.

Ah, pour ceux qui le veulent vraiment
 on trouve un peu partout des gĂąteaux dĂ©bordant de crĂšme et de beurre, absolument kitch pour beaucoup question « dĂ©co », mais
 faut-il encore aimer avoir dans son assiette 80% de beurre et peut-ĂȘtre seulement 20% de gĂąteau
 Nous n’avons eu aucune envie d’essayer pour notre part !

PASTRIES with cream and butter

– FRUITS ET LEGUMES –

C’est le pays des fruits, que l’on trouve en abondance de partout, mais aussi des lĂ©gumes, surtout cultivĂ©s dans le centre de l’üle, dans les environs de Nuwara Eliya.

Le number one : la BANANE ! On dit qu’au Sri-Lanka on peut trouver plus de 30 variĂ©tĂ©s. De diffĂ©rentes grosseurs, de couleur allant du vert fluo au rouge en passant par tous les jaunes possible, les meilleures restent selon nous les toutes petites jaunes (sour banana) et les grosses rouges, trĂšs sucrĂ©es.

Puis, of course, la NOIX DE COCO ; il y en a essentiellement 3 sortes : la classique, la verte et la KING COCONUT. Le jus issus de la derniĂšre est particuliĂšrement bon, et l’on peut ensuite la briser afin de dĂ©guster la trĂšs fine et dĂ©licieuse chair
On la retrouve trĂšs souvent intĂ©grĂ©e aux « rice & curry », soit dans les lĂ©gumes, soit dans le sambol par exemple.

coconut !

Vient ensuite l’ANANAS. DĂ©licieux, on en trouve de toutes tailles, et ils sont assurĂ©ment juteux et sucrĂ©s Ă  souhait.

Ensuite que trouve-t-on…? Des MANGUES sucrĂ©es Ă  foison, des PAPAYES, des FRAISES et beaucoup d’autres fruits exotiques: de GOYAVES, de RAMBUTAN, de GRENADES, de FRUITS DE LA PASSION et surtout de MANGOUSTAN, le fruit le plus fin, que malheureusement nous n’avons pas eu de loisir de goĂ»ter, sa saison Ă©tant terminĂ©e. Et vous pourrez trouver Ă©galement des POMMES, importĂ©es d’Australie pour la plupart (qui ont autant de gout que celles que nous pouvons trouver en France 
 autant dire presque aucun !)

bananas

– LES BOISSONS –

En tout premier je vous parlerai du THE bien entendu; nous sommes au pays de Ceylan ne l’oublions pas. Ici se trouvent des domaines de plantations de thĂ© datant du dĂ©but du XIXeme siĂšcle, lorsque les britanniques prirent le contrĂŽle de l’Ăźle. Ils ont alors balayĂ© la culture dominante du pays qui Ă©tait jusqu’Ă  lors le cafĂ©, et ont fait rappliquer des tamouls indiens pour s’occuper des plantations.

Une des plus importantes est Mackwoods Labookellie, fondĂ©e en 1841 par le capitaine William Mackwoods. Le domaine comprend des plantations de thĂ© mais aussi de caoutchouc, et au total l’établissement gĂšre environ 1637 hectares à Nuwara Eliya et dans les environs. Nous sommes allĂ©s visiter la fabrique de thĂ©, puis en dĂ©guster une petite tasse, accompagnĂ©e bien sĂ»r d’un petit gĂąteau au chocolat 😉

tea time !

tea and chocolate cake

Le Sri Lanka produit essentiellement du ThĂ© Noir. Les grades des thĂ©s sont dĂ©finis selon l’Ă©tat des feuilles (brisĂ©es -broken- ou entiĂšres) ainsi que la richesse en bourgeons (pekoe).

Grades of tea

Les sri-lankais consomment essentiellement donc du thĂ© noir, fort, « anglais », auquel ils rajoutent presque obligatoirement du lait, et qu’ils aiment trĂšs sucrĂ©. Le thĂ© vert est trĂšs peu consommĂ©.

Petit rappel historique : Le nom de Ceylan a Ă©tĂ© donnĂ© par les Britanniques en 1815 lorsqu’ils prirent le contrĂŽle de l’Ăźle. En 1948, elle acquit son indĂ©pendance. C’est en 1972 qu’elle  portera le nom de Sri Lanka (qui signifie en cinghalais, « Ăźle resplendissante »).

Sinon, une boisson typiquement sri-lankaise est l’EGB, mon favori ! AppelĂ© aussi « Ginger Beer », alors que c’est une boisson sans alcool (?), c’est un dĂ©licieux soda au gingembre, trĂšs rafraĂźchissant !

Question alcool, nous n’avons pas eu le loisir de tester mais on retrouve quelques biĂšres locales apparemment assez bonnes, telles que la LION BEER et la PILSNER par exemple. Et dans le registre alcool fort on trouve l »ARRACK, qui provient de la distillation du nectar extrait des fleurs du cocotier. L’arrack peut servir de base pour des cocktails de fruits (mangue ou citron) ; les locaux le mĂ©langent parfois Ă  la biĂšre. À consommer avec modĂ©ration…!

Et enfin je terminerai par les jus de fruits frais bien entendu ! Noix de coco, mangue, ananas… rafraĂźchissant et dĂ©licieux.

VoilĂ  donc un petit rĂ©sumĂ©, Ă  ma sauce, de la nourriture sri-lankaise, un aperçu de des spĂ©cialitĂ©s les plus rĂ©pandues, sachant que je n’ai presque pas parlĂ© ici de la street-food, de toutes ces petites choses dĂ©licieuses, cuites ou prĂ©parĂ©s sous vos yeux; allant des pois-chiches spicy, aux petit beignets frits, Ă  base de farine de lentilles, passant par ces cacahuĂštes grillĂ©es et spicy… et cetera et cetera … Ce fut un vrai rĂ©gal pour les papilles.

Sur ce, je vous souhaite un bon appétit !

devilled !

5 Comments to "Petits plats Sri Lankais"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *