Le Sri-Lanka …

Bonjour à toutes et à tous,

Ne sachant pas ce que le lecteur de cet article aie comme attentes. Je me suis mis dans sa peau. Donc je vais écrire quelque chose que j’aurai aimé lire sur cette île avant de partir, ou juste comme ça, pour ma culture générale.

Parlons donc de cette dernière, vous serez moins idiots ce soir.

Le Sri Lanka est le premier pays à élire une femme chef d’état. Le comble, elles étaient deux candidates au final !

Le Sri Lanka a le plus grand nombre de jours fériés au monde.

Même si le pays est constitutionnellement bouddhiste, à ce qu’il paraît, le seul au monde à avoir inscrit le bouddhisme comme religion d’état ! Les laïcs tiennent les rênes du pays.

Donc, toutes les fêtes religieuses des 4 religions répertoriées sont respectées.

Les bouddhistes voient en prime les poyas days fériés (jours de pleine lune, pour la petite histoire Bouddha est né, reçu l’illumination et mort un jour de pleine lune).

Les hindous, les musulmans et les chrétiens bénéficient du même avantage. On se retrouve avec plus de 20 jours fériés !

Le seul pays à avoir vaincu le terrorisme. Le Mossad formait les militaires Sri Lankais au début du conflit, maintenant ce sont les agents du Mossad qui viennent au Sri Lanka pour être formés.

Voilà, pour l’instant, la partie culture G. Retrouvons maintenant ces détails de la vie courante qui attirent le regard du voyageur.

Ce sont les prises électriques par exemple. Elles ont toutes un système anti bêtises des enfants.

Il faut avoir un crayon ou petit bâton pour enlever la sécurité, en l’insérant dans le trou du dessus avant de pouvoir les utiliser.

Apres l’Adan (appel de la prière musulmane )du matin à 5h, ce sont les chanting des temples bouddhiques qui reprennent le flambeau à 5h30 !

Les bouddhas côtoient joyeusement les Shiva dans les temples hindous !

Les places derrière le chauffeur dans le bus sont réservées aux membres du clergé, les moines bouddhistes.

Le guide du routard raconte des conneries, vous ne trouverez rien en dessous de 20€ avec le lonely planet et le routard d’ailleurs (mis à part le YMCA, et YMBA de Kandy).

S’il vous arrive un pépin de santé, foncez vers les hôpitaux publiques ils sont tous gratuits et vous serez très bien en charge. Oubliez le réflexe plus c’est cher, mieux c’est. Dans les cliniques, ou bien les médecins des hôtels, on essaiera de vous arnaquer en vous prescrivant des médicaments qui ne répondent pas à vos besoins, pour que vous reveniez et donc payez.

Au Sri Lanka on trouve le YMCA pour ceux qui ne connaissent pas Y.M.C.A (Young Men’s Christian Association).

Mais aussi l’YMBA et YMMA, pour respectivement les Bouddhistes et les musulmans !

Un étrange système qui met le livet A KO plutôt deux fois qu’une. Deux systèmes d’épargne sont proposés aux étrangers comme aux locaux :

Épargne fixe, c’est-à-dire vous déposez votre argent sans possibilité de retrait pendant un an minimum et vous touchez des intérêts substantiels de cette épargne, à votre convenance soit par mois, trimestre, an…le taux d’intérêt n’est que de 14%

Le deuxième livret d’épargne proposé offre la possibilité de retirer son épargne à sa guise, le taux s’en ressent : 7% seulement !

A ce qu’il paraît beaucoup d’étrangers (non expatriés) vivent des intérêts de leur épargne.

L’inflation est de 7% officiellement. Les coconuts et le riz affichent des taux d’inflation ahurissants… Pourquoi je parle de ces deux éléments ? Ils font partie des éléments de base de la nourriture sri lankaise (le rice & curry est le plat principal, national, de tout heure, Sri Lankais).

Les Sri Lankais sont très curieux, ils vous poseront tous sans exception cette question : « Where are you Prom ? » (le F et le P sont pareils) ou bien « your country ? »

Sur une note personnelle, étant marocain assez bronzé. Je passe parfaitement pour un local. Et quelle joie de voir leurs visages quand ils se rendent compte que je ne le suis pas ! Certains m’ont répondu tu es un mix de sri lankais. Tu es sûr d’être marocain ?… J’ai éprouvé beaucoup de bonheur et de légèreté quand ils me demandaient quelle religion j’avais, alors je prenais un malin plaisir à les laisser deviner : Bouddhiste ? Chrétien ? Enfin je ne suis plus comme la plupart du temps arabe et présupposé musulman. J’étais enfin un citoyen du monde. MERCI LES SRI LANKAIS !!

C’est un peuple fier, content de montrer cette mixité religieuse. On voit souvent des moines bouddhistes dans les temples hindous. Comme est souvent le cas, les temples bouddhistes et hindous sont ouverts aux visiteurs quel que soit leur confession.

Vous vous rendrez compte comme en Inde que le mot Hôtel (prononcé HotL) ne veut pas dire forcément hôtel mais restaurant.

Dans beaucoup de partie du Sri Lanka, les musulmans aident à restaurer les vieilles pagodes. Ils ne sont pas tous coopératifs, certains d’entre eux ont embrassés un islam importé depuis les pays du golfe, plus rigoristes, stricts et prônant une discipline même vestimentaire à leurs coreligionnaires !

Ne suivez pas toutes les recommandations du guide du routard ou lonely planet. Ils vous traîneront dans des guest houses trop chères pour la prestation proposée. Nous avons trouvé mieux, deux fois moins cher. Il suffisait de prendre une heure de son temps pour chercher et savoir qu’on peut trouver pour 1500 LKR, n’importe où.

Les bus ne sont pas si dangereux, sinon tout le monde au Sri Lanka serait mort. N’écoutez pas votre guide !

Ella ne vaut pas la peine, car petite ville très chère ; que ce soit le logement ou la restauration, à moins que vous aimiez retrouver tous les touristes dans la même rue de 100m. Nous vous conseillons la région de Dalhousie, le point de départ de l’ascension de l’Adam’s Peak. Vous y trouverez forêts, lacs sublimes, plantations de thé… que du bonheur !

Je laisserai le soin de vous présenter la cuisine sri lankaise à Chloé qui n’a pas boudé son plaisir et s’est mise à tout vouloir déguster et tester !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *